VILLE DE LIÈGE
INSTRUCTION PUBLIQUE


PROJET D’ÉTABLISSEMENT 2015-2018

École de Cointe
Boulevard Kleyer, 36
4000 - Liège


I. Le projet pédagogique de la Ville s’inspire des valeurs et des finalités du projet éducatif et s’inscrit dans le cadre défini par le projet pédagogique de la Ville de Liège:

«Les 10 grandes options du projet pédagogique sont les suivantes:
1. Assurer la maîtrise par tous, des compétences et acquis de base;
2. Aider chacun à développer au maximum ses potentialités;
3. Développer l'autonomie et la confiance en soi;
4. Développer la solidarité
5. Développer l'ouverture aux autres et à leur culture;
6. Développer l'expression, la communication et la créativité;
7. Développer la curiosité et l'esprit scientifique;
8. Assurer un développement corporel harmonieux;
9. Intéresser les enfants à la vie sociale et économique;
10. Faire découvrir aux enfants la richesse de l'histoire, du patrimoine culturel et de l’environnement naturel, en privilégiant le niveau local et régional.

Pour atteindre ces objectifs, l'enseignement fondamental communal liégeois privilégie les méthodes, approches et pratiques pédagogiques qui:
1. donnent du sens à l'école et aux apprentissages...
2. mettent l'activité de l'enfant lui-même au centre de l'apprentissage...
3. favorisent la solidarité et la collaboration entre enfants, entre enfants et enseignants, entre enseignants et parents,...
4. assurent le plus de continuité possible entre les apprentissages, les classes, l'école et la famille, l'école et son environnement,... »

Notre équipe éducative les traduit dans ses pratiques quotidiennes par des actions concrètes.
Le projet d’établissement présente volontairement une seule dimension par option.
Tout ce qui se fait dans cette école ne figure donc pas dans ce projet. Par souci de clarté, seules les mesures qui semblent être les plus représentatives, les plus régulières et qui concernent le plus grand nombre d’enseignants ont été retenues.
Par ailleurs, les activités ponctuelles ou extrascolaires ainsi que celles qui sont obligatoires dans toutes les écoles (éducation physique, cours philosophiques…) ne sont pas reprises.

Option 1 : assurer la maîtrise par tous des compétences et acquis de base :

- par des défis, des questionnements et des interactions entre les élèves leur permettant ainsi de construire leur propre savoir et savoir faire ;
- par des pratiques qui donnent du sens et partant le plus souvent du vécu des enfants ;
- en développant des connaissances durables et transférables (compétences) avec la participation active de l’élève ;
- par l’évaluation formative, par la différenciation des situations et des outils d’apprentissage ;
- par la remédiation s’appuyant sur les outils suivants : activités individuelles, en tutorat, en ateliers, en groupes…

Évaluées avec précision, les difficultés sont consignées par le conseil de classe (dans le dossier de l’élève mettant en évidence les compétences à acquérir et les moyens pour y parvenir) ainsi que dans le bulletin et le dossier annexé à celui-ci lors de chaque période.
Au cours de son cursus primaire, un enfant qui rencontre d’importantes difficultés dans ses apprentissages peut être amené, exceptionnellement, dans son intérêt et sur avis du conseil de classe à effectuer une année complémentaire. A tout moment de la scolarité d’un enfant, les membres du conseil de classe peuvent conseiller une orientation vers l’enseignement spécialisé ou une intégration (choix réalisé après tests au PMS, rencontre avec la famille et accord de la famille).

Lors de l’année complémentaire, l’élève est inscrit dans le groupe classe correspondant le mieux aux intérêts de ses apprentissages. A certaines périodes, en collaboration avec les autres groupes du même cycle, des activités spécifiques lui sont proposées en fonction de ses difficultés.

Option 2 : aider chacun à développer au maximum ses potentialités :

- par l’instauration d’un climat de vie et de travail harmonieux ;
- par des conditions de travail qui reconnaissent le droit au tâtonnement et à l’erreur et qui soutiennent chacun dans ses cheminements propres, en stimulant le goût de l’effort et du travail bien fait ;
- par la rigueur et la précision des consignes clairement énoncées ;
- par la libre utilisation du matériel et des ouvrages de références

Option 3 : développer l'autonomie et la confiance en soi :

- par l’implication active et la responsabilisation des élèves dans la gestion de la vie de la classe comme dans l’organisation et la réalisation d’activités d’apprentissage.
Exemples : répartition et choix des ateliers, distribution des tâches au sein de ceux-ci, élaboration d’un tableau des charges, gestion par l’enfant de ses besoins physiques et matériels, gestion du temps, valorisation du travail bien fait et des exercices de dépassement réalisés (classes verticales), organisation de spectacles, d’un marché de Noël, construction du programme scolaire, etc.

Option 4 : développer la solidarité :

- par l’entraide et la coopération entre élèves dans un esprit de tolérance, dans des situations telles que: travaux de groupes et de cycles, classes de dépaysement, etc.
- par un apprentissage de la gestion des émotions et des conflits au travers d’animations basées sur des romans, des cercles de parole, etc

Option 5 : développer l’ouverture aux autres et à leur culture :

- par l’implication des enfants dans des projets de correspondance interscolaire, des manifestations culturelles ;
- par un travail sur l’acceptation de la différence au travers de diverses animations.
Exemples : goûter du monde, spectacle, sorties sélectionnées en fonction des thèmes abordés tout au long de leur scolarité, etc.

Option 6 : développer l’expression, la communication et la créativité :

- par la réalisation de productions et de manifestations au départ des activités et des découvertes de classe.
Exemples: échanges, expositions sur les projets, spectacles, dessins, vidéos, photos, maquettes, panneaux, etc.

Option 7 : développer la curiosité et l’esprit scientifique :

- par l’exploration de divers thèmes exploités en classe, choisis en fonction du vécu des enfants et de la classe.
- par des présentations préparées individuellement ou en groupes (exposé, présentation d’un livre…) .

Option 8 : assurer un développement corporel harmonieux :

- par l’éveil à des activités physiques en liant les activités corporelles aux apprentissages scolaires en lui faisant vivre son corps dans diverses situations sportives et artistiques (interdisciplinarité).

Option 9 : intéresser les enfants à la vie sociale et économique :

- par des visites de musées, d’entreprises..
- par l’analyse de l’actualité via des articles de journaux.
Exemples : conseil de classe en cas de souci, discipline, droits et devoirs, sens de la démocratie, esprit critique, etc.

Option 10 : faire découvrir aux enfants la richesse de l’histoire, du patrimoine culturel et de l’environnement naturel, en privilégiant le niveau local et régional :

Par la préparation et l’exploitation de visites à caractère historique, architectural, économique, écologique... dans le quartier, la ville, la province, le pays.
Exemples: visite du parc de Cointe, du site du mémorial, du quartier, du centre historique de Liège, de musées liégeois, d’expositions, de la gare, du port autonome, de châteaux, d’autres provinces dans le cadre des classes de dépaysement, etc.

Afin de donner à chaque enfant l’opportunité d’avancer à son propre rythme, de tenir compte des difficultés de tous et de répondre aux besoins des enfants qui présentent des difficultés particulières, nous travaillons (en association avec diverses écoles d’enseignement spécialisé) à l’accueil d’enfant en intégration permanente totale ou partielle. Ces enfants fréquentent notre école et y reçoivent l’aide des membres de l’équipe éducative de l’école d’enseignement spécialisé.
Les enseignants détachés adaptent si nécessaire les outils, les exercices (niveau et consignes) pour les enfants en intégration. Les différents aménagements de la matière seront spécifiés sur les feuilles des enfants, dans les évaluations, dans le bulletin (les commentaires et ou cases grisées). Si, malgré tout le travail d’adaptation et de remédiation, l’enfant n’atteint pas les compétences minimales requises, l’intégration peut être de nouveau évaluée et une orientation vers l’enseignement spécialisé peut être envisagée !

Choix pédagogiques et actions prioritaires mises en œuvre pour favoriser l’intégration des élèves issus de l’enseignement spécialisé.

L’école est prête à accueillir des enfants issus de l’enseignement spécialisé. Le projet mis sur pied avec le centre PMS vise également à faire accepter les différences. Cependant, l’école étant organisée sur trois étages, l’accès aux enfants à mobilité réduite pourrait poser des problèmes ou demanderait des aménagements particuliers.

Nos actions prioritaires pour les trois prochaines années (2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018)

1) La priorité dans nos classes sera le renforcement de l’apprentissage de la lecture en utilisant une méthode où, dès le départ, l’enfant travaillera sur :
- le sens : la lecture de romans (faite dans un premier temps par l’enseignant) sera pour chaque nouveau son, l’occasion de pratiquer l’inférence ; de réfléchir aux interactions entre les différents personnages, au rapport entre les illustrations et le texte, etc…
- l’apprentissage du code : lors de la découverte de chaque nouveau son, l’enfant cherchera dans les mots référents ou déjà connus, les différentes graphies de celui-ci.

Afin d’assurer la continuité et la cohérence des apprentissages, le travail de l’orthographe lexicale basé sur la conscience phonologique répondra au même schéma et ce de la première à la sixième année primaire. En maternelle, une attention particulière est également mise sur le travail de la conscience phonologique à travers différents jeux et ateliers.

2) La mise en place d’outils visant une meilleure continuité des apprentissages au cours du parcours scolaire ainsi que la création de référentiels qui suivront l’enfant durant une bonne partie de ce cursus.

3) Continuer, en partenariat avec l’équipe P.M.S., les pratiques visant à susciter, soutenir, améliorer la confiance en soi, la conscience de soi et la compréhension du fonctionnement des relations interpersonnelles. Ceci afin que les enfants deviennent des individus plus efficients à la fois dans leur vie scolaire et dans leur vie quotidienne, notamment dans leur capacité à composer avec les différents cadres de vie qu’ils rencontrent (chez papa, chez maman, à l’école, dans les groupes sportifs, etc).

4) Mise en place d’un climat de classe qui favorise la motivation, l’implication et la participation active des élèves.

Ecole Fondamentale de Cointe (Kleyer)
Boulevard Kleyer 36 • 4000 Liège • Tél et Fax : 04/252.16.97
Réalisation : HEYNEN.biz & DBD'Créa